Ligue . DFCO – SCO d’Angers : une victoire et un au revoir !

Ligue 1 (Journee 38), Dijon Football Cote-d'Or vs Angers Sporting Club de l'Ouest Samedi 19 Mai 2018. (c) 2017 / LMP Nicolas Goisque dernière entrée à gaston gérard à la tête du dfco pour cédric varrault
Imprimer
Samedi soir à Gaston-Gérard, le Dijon Football Côté d’Or a terminé la soirée en beauté en s’imposant 2 buts à 1 face à Angers. Avec cette victoire, Dijon termine l’exercice 2017-2018 à la onzième place et peut se targuer d’avoir accompli la meilleure saison en Ligue 1 de sa jeune histoire. Pour conclure cette belle soirée, Cédric Varrault a terminé dans les Lingon’s Boys à la fin du match !

 

Un bon début de rencontre.

Après un hommage rendu à « Capi » Cédric Varrault en avant-match et une belle minute d’applaudissements en hommage à Camille Lerch (jeune ex joueuse du DFCO féminin décédée à l’âge de 19ans), les Dijonnais commencent le match tambour battant en se créant une belle occasion dès le début de le rencontre. Rosier, en position d’attaquant et sûrement surpris, manque complètement sa reprise en l’envoyant bien à côté des buts de Butelle (2′). Tavares puis Varrault seront proches de tromper le portier Angevin mais un contre ou un dernier soutien auront raison des deux offensives dijonnaises. Angers va perdre rapidementReine-Adelaide sur blessure , et Sliti profitera sans doute d’une équipe quelque peu déconcentrée sur le côté droit. Il échappe à deux joueurs avant d’aller tromper Butelle. Capelle reviendra et tentera un dernier sauvetage mais poussera la balle dans ses propres filets, le but sera accordé au défenseur angevin. Kwon étant  resté à l’affût derrière (1-0, 22′). Les Angevins prennent ensuite peu à peu le contrôle du ballon sur la fin de la première période, mais le DFCO parviendra à repousser les quelques offensives des hommes de Stéphane Moulin. Toko-Ekambi devra même s’incliner par deux fois face à Reynet (44′) ! Les 22 acteurs rentreront aux vestiaires sur ce score de 1 but à 0, un avantage suffisant pour permettre aux dijonnais de finir premier de la seconde partie de classement.

 

Une victoire, puis un hommage.

La reprises est plutôt dijonnaise, mais c’est pourtant Angers qui va égaliser par l’intermédiaire de Tait. Parfaitement lancé dans le dos de la défense bourguignonne, l’attaquant angevin s’en va tromper Reynet en taclant et remet les deux équipes à égalité (1-1, 53′). Le DFCO connaîtra un coup de moins bien, Reynet s’interposera une nouvelle fois devant Toko-Ekambi dont il repoussera sa frappe du pied. Manceau reprendra la balle, mais le portier sera une nouvelle fois bel et bien présent (56′). Il détournera ensuite un coup-franc de Capelle (56′). les Rouges vont ensuite émerger : tout d’abord, Tavares ne sera pas loin de reprendre un centre de Sliti (71′), mais la seconde tentative sera la bonne. Sliti lance une nouvelle fois Tavares, qui, plein de sang froid, va ajuster Butelle et s’adjuger le titre de meilleur buteur du club avec 12 buts (75′) ! Malheureusement, Kwon, deuxième meilleur buteur du club, sortira, gravement touché au tendon d’Achille… Moins de dix minutes plus tard, « Capi » Varrault sortira sous les applaudissements du public ! Les Dijonnais trembleront une dernière fois sur un raid solitaire de Gilles Sunu dont la frappe viendra mourir sur la transversale de Baptiste Reynet. Cédric Varrault part donc sur une victoire et le DFCO termine onzième de Ligue 1 en cette fin de saison

!

The following two tabs change content below.
Nicolas Goisque
Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne. Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012 Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or
Nicolas Goisque
A propos de Nicolas Goisque 71 Articles
Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne. Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012 Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or