Ligue 1. DFCO-EAG : En avant pour le Top 10 !

Ligue 1 (Journee 36), Dijon Football Cote-d'Or vs En avant Guingamp Samedi 5 Mai 2018. (c) 2017 / LMP Nicolas Goisque naîm sliti s'en va inscrire le 3ème but dijonais
Imprimer
Hier en début de soirée, le Dijon Football Côte d’Or a disposé de l’En Avant Guingamp sans trembler sur le score de 3 buts à 1. Face à une équipe pourtant en belle forme ces derniers temps, Dijon a su faire preuve d’agressivité et à, dans l’ensemble, dominé cette partie. D’ailleurs, les Rouges auraient pu s’imposer avec un ou deux buts de plus si Naïm Sliti n’avait pas eu aussi peu de réussite devant le but.

 

Un début un peu poussif.

Globalement durant l’entame de match, les Dijonnais laissent le ballon aux Bretons. Domination stérile puisque les Guingampais ne parviendront pas à se procurer une action chaude devant le but de Baptiste Reynet. C’est même le DFCO qui allumera la première mèche par l’intermédiaire de Kwon. Johnsson parviendra à se saisir de sa frappe au premier poteau non sans mal (14′). Puis Marié viendra inquiéter deux fois le portier de Guingamp, mais ses deux tentatives passeront assez largement au-dessus du cadre. Guingamp se fait plus timide et lorsque Grenier envoie un très bon centre à destination de Blas, c’est Djilobodji qui s’interpose en envoyant la balle en corner, corner qui donnera rien par la suite (28′). Grenier sera d’ailleurs le principal détonateur côté guingampais sur cette partie. Les Rouges vont ensuite ouvrir la marque : Valentin Rosier remonte une partie du terrain puis lance superbement Kwon qui s’en va battre Johnsson de l’intérieur du pied droit (1-0, 34′). Le sort s’abat sur Dijon et le club bourguignon perdra Massouema juste après, touché à une cuisse et remplacé par Enzo Loiodice, tout juste 17 ans ! Benezet sera tout proche de trouver la faille mais sa frappe enroulée passera à quelques centimètres du poteau de Reynet.

 

Naïm Sliti, l’homme en forme du moment !

Dijon se fera encore plus pressant à l’entame de la seconde période. Kwon ne sera pas loin du doublé après une percée de Loiodice, tandis que Sliti ne parviendra pas à inquiéter Johnsson avec sa frappe trop molle. Sliti encore lui éliminera ensuite deux Bretons avant d’ouvrir un peu trop son pied, sa frappe passera alors largement à côté (54′). Les Rouges concèdent finalement l’égalisation sur un coup-franc frappé par le maître à jouer Clément Grenier. Il trouve Eboa Eboa, laissé seul au point de pénalty qui fusille Reynet du tête puissante (1-1, 57′). Fidèles au plan de jeu proposé par Olivier Dall-Oglio, les Rouges repartent de l’avant ! Sliti se défait une nouvelle fois des défenseurs de Guingamp et adresse une frappe qui n’inquiétera que trop peu le portier guingampais, alors que Kwon était seul devant les buts (64′). Dijon va continuer de pousser et, sur un corner que personne ne parvient à reprendre, c’est Yambéré qui, d’une frappe en pivot, redonne l’avantage au DFCO (2-1), 65′). On retrouvera alors régulièrement le duo Kwon-Sliti devant le but guingampais, sans pour autant que leurs efforts ne portent une nouvelle fois leurs fruits. Sur la fin de match, Julio Tavares, fraîchement rentré, tentera une frappe enroulée qui passera juste au-dessus des cages de Johnsson, puis Sliti finira par signer le break. Sur un très long dégagement de Reynet, Sliti s’en va seul au but après un service de Tavares. Le Tunisien devra s’y reprendre à deux fois avant d’inscrire un but bien mérité (3-1, 87′) ! Dijon remporte donc un succès intéressant en vue du Top 10 et se replace dans la course à la première partie de tableau

The following two tabs change content below.
Nicolas Goisque
Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne. Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012 Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or
Nicolas Goisque
A propos de Nicolas Goisque 71 Articles
Né en juin 1966 à Suresnes, j'ai passé mon enfance à Paris puis à Compiègne. Depuis juin 2012 j'ai monté ma société NikoPhot et je fais professionnellement de la photographie sportive et événementielle. J'ai pris en octobre 2014 la rédaction en chef du site d'information sportive DIJON-SPORTnews.fr.avec lequel je collaborais depuis fin 2012 Marié et père de trois enfants, la famille habite la région dijonnaise après avoir vécu à Lille (59) et à Fougères (35). Mes photos sont prises dans leur très grande majorité sur des événements sportifs ou culturels ayant lieu en Côte d'Or