Les prolongations, de nouveaux fatales aux Français

Les français ont du mal à rentrer dans le match. Malgré tout, mes biélorusses ne profitent pas des erreurs défensives des bleus et leurs changements de lignes sont longs ethasardeux. Après quelques minutes dans la difficulté, les français trouvent le momentum, enchaînant de nombreux tirs depuis la ligne bleue de leur zone offensive. Dominant, les français ouvriront le score par Stephane Da Costa assisté par le jeune et talentueux Alexandre Texier après 11 minutes et 3 secondes de jeu.

Après un gros travail d’Olivier Dame-Malka poussant le défenseur de l’équipe de Biélorussie, le gardien Mikhail Karnaukhov suivant l’action de son coéquipier laissera finalement le coin gauche de sa cage grand ouvert (0-1). Quelques minutes plus tard, c’est ce même Dame-Malka qui doublera la mise pour les français avec un beau tir puissant depuis la ligne bleu de la zone offensive française (0-2).  Les français dominateurs repartent aux vestiaires avec un avantage de deux buts mais devront faire sans Antoine Manavian, sanctionné d’une pénalité de match après une bagarre derrière la cage biélorusse.

Dans le deuxième tiers Dave Henderson est obligé d’effectuer des changements dans les lignes vu l’absence d’Antonin Manavian jusqu’à la fin du match. Au vu du premier tiers et de ses nombreux changements, les joueurs français donnent l’impression de manquer de vitesse et l’incompréhension se lit dans leur jeu. Les biélorusses en profitent pour réduire l’écart. A 6 minutes de la fin de deuxième tiers dans le trafic devant le portier des bleus, le palet franchit la ligne rouge de la cage. Le but est accordé par les arbitres de cette rencontre. Les équipes rentrent aux vestiaires sur le score 2 buts à 1 pour la France.
Après la réduction de l’écart, les français craqueront dans le dernier tiers. A la 9ème minute du troisième tiers-temps, les biélorusses égalisent suite à une faute de Nicolas Besch. En prolongations, c’est ce même Besch qui abandonné par ses coéquipiers n’arrivera pas à tenir l’attaque slave pour finalement s’incliner 3 à 2.
 
Pour les français, deux matchs et deux défaites dans ce tournoi. Malgré tout, les hommes de Dave Henderson tenteront de se relancer en affrontant la Lettonie demain à la patinoire Coliseum d’Amiens (18h). De son côté, la Biélorussie affrontera l’équipe nationale de Slovénie demain à l’Aren’Ice à Cergy à 20h.

Les compositions :
Biélorussie : 2- Kirill Sachivko, 4 – Pavel Vorobei, 8 – Artyom Kisly, 9 – Roman Dyukov, 11 – Ilia Litvinov, 13 – Sergei Drozd (C), 16 – Geoffrey Platt (A), 19 – Dmitri Buinitski, 23 – Nikita Ustinenko, 26 – Yevgeni Astankov, 55 – Danila Karaban, 61 – Dmitri Ambrozheichik, 70 – Artyom Levsha, 71 – Pavel Boyarchuk, 77 – Ruslan Vasilchuk, 81 – Kirill Chaika, 85 – Andrei Belevich, 88 – Mikhail Khoromando, 91 – Artur Gavrus (A), 92 – Dmitri Deryabin
France : 4 – Antonin Manavian, 8 – Hugo Gallet, 9 – Damien Fleury, 11 – Joris Bedin, 12 – Valentin Claireaux, 14 – Stephane Da Costa (C), 17 – Bastien Maia, 19 – Rudy Matima, 20 – Eliot Berthon, 23 – Malo Ville,  25 – Nicolas Ritz, 26 – Vincent Llorca, 27 – Loic Lamperier (A), 33 – Ronan Quemener, 37 – Sebastian Ylonen, 44 – Olivier Dame Malka, 62 – Florian Chakiachvili, 74 – Nicolas Besch (A), 81 – Anthony Rech, 82 – Charles Bertrand, 91 – Kevin Dusseau
The following two tabs change content below.

Evgeniia Stepanenko

Derniers articles parEvgeniia Stepanenko (voir tous)

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
LinkedIn