Abu Dhabi a son propre Louvre

Lancé en 2007, prévu en 2010, ce n’est finalement qu’après plus de dix années de chantier et une inauguration officielle trois jours plus tôt par le président Emmanuel Macron, que le Louvre s’est définitivement installé à Abu Dhabi en ouvrant ses portes  au grand public ce samedi 11 novembre 2017.

Une architecture à la Jean Nouvel

Depuis Abu Dhabi il faut pendre le Sheikh Khalifa Bridge pour se rendre sur l’île de Saadiyat où s’est délocalisé le musée. A peine engagé sur le pont vous verrez se dessiner sur votre droite un énorme dôme métallique impressionnant. Puis, une fois maîtrisées les déviations de routes (l’île est en pleine construction et les abords du Louvre en perpétuel chantier) il faut voir inscrit Louvre Abu Dhabi pour y croire.

Le Louvre à les pieds dans l’eau-Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier

Il est vrai que si l’on a déjà visité le musée du Louvre à Paris, son petit frère emirati s’en éloigne de beaucoup. Oeuvre de l’architecte français Jean Nouvel, le musée est composé d’une cinquantaine de bâtiments symétriques surplombés par ce fameux dôme, couvrant pas moins de 10000 m2 dédiés à l’art.

Passé le préjugé d’un musée tape à l’oeil, la structure conserve l’esprit arabe caractérisé par la pureté et le raffinement. En se promenant sous le dôme, je fus également saisi par une atmosphère calme seulement interrompue par les chants des artistes performeurs.

Autre caractéristique et non des moindre, le bâtiment possède les pieds dans l’eau et est ouvert sur l’extérieur. Ainsi à l’image d’une longue Corniche, il est possible de déambuler et d’observer sur l’autre berge Abu Dhabi et avoir une vue imprenable sur le Golfe Persique. Le chanteur Mathieu Chedid s’en souviendra sûrement. Ce soir, il réalise le concert d’inauguration avec en fond la mer et les pieds dans l’eau.

Le Louvre est ouvert sur le Golfe Persique-Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier

Quelques 600 oeuvres et des artistes de renoms

Toutefois, il serait mal acquis de réduire le Louvre d’Abu Dhabi à un simple bâtiment. La France et les Emirats ont tissé une collaboration étroite qui se retrouve d’ailleurs dans les quelques 600 oeuvres exposées. Ce retrouve ainsi beaucoup de tableaux, reliques ou sculptures généreusement prêtées par le musée du Louvre, mais également le Musée du quai d’Orsay.

Les oeuvres sont regroupés dans quatre allées possédant des thématiques remontant le cours de l’histoire.

La  première aile retrace les civilisations anciennes telles que les civilizations égyptiennes, grecques ou romaines. Ainsi, il est possible d’observer un buste à deux têtes provenant de Jordanie ayant plus de 8000 ans, un pyramidion de Houy datant de la civilisation égyptienne ou un casque de spartiate…

Buste Monumental à deux têtes, Jordanie (6500BCE) -Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier

La seconde aile s’intéresse à la religion et retrace l’histoire des religions chrétiennes, judaïques ou bouddhistes. Des sculptures de shiva, des extraits de la Torah, des Sutras boudhiques ou de la bible sont lisibles. Le lion dit de Mari-Cha, une des oeuvres islamiques les plus importantes du bassin méditerranéen découverte en Italie au premier millénaire est présenté.

Le lion dit Mari-Cha (1000-1200) -Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier

Les deux dernières ailes s’ouvrent sur la découverte du monde, la civilisation moderne pour amener le visiteur au modernisme de nos jours. Le point d’orgue de cette exposition est la Belle Ferronnière de Leonard de Vinci, qui constitue en quelque sorte la Joconde du Louvre, sans oublier l’Auto Portrait de Vincent Van Gogh, le Portrait d’Auguste-Richard de la Hautière d’Eugène Delacroix, le rocher Rouge de Cézanne, ou des Kandinsky, Warhol, Giacometti, Rodin…

Auto Portrait de Vincent Van Gogh-Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier
Nature Morte au Magnolia d’Henri Matisse-Le Louvre Abu Dhabi. (c) 2017 / LMP Hadrien Riquier

La palette d’oeuvre est donc très riche et satisfera de nombreux visiteurs. C’est d’ailleurs un coup de maître sur la scène mondiale qu’a réussi Abu Dhabi. L’émirat va devenir une destination touristique culturelle de grande renommée car non loin de l’Asie. Le chinois était d’ailleurs déjà très audible dans les allées du musée, j’ai même croisé un hongkongais spécialement venu pour l’ouverture.

The following two tabs change content below.
Hadrien Riquier

Hadrien Riquier

Journaliste presse écrite chez LeMousticProduction
Présent au sein de l'agence depuis décembre 2015. Passionné de sport et de sciences. Vit désormais aux Emirats Arabes Unis.
Hadrien Riquier

Hadrien Riquier

Présent au sein de l’agence depuis décembre 2015. Passionné de sport et de sciences. Vit désormais aux Emirats Arabes Unis.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
RSS
Follow by Email
Facebook
Facebook
Twitter
LinkedIn